Bonjour les ami(e)s,

Vous avez vu ? La semaine dernière, NKM a décidé de se présenter à la primaire de la droite . Il va y avoir pléthore de candidats, d’autant que Niko le Sarko ne s’est pas encore décidé . Une bonne dizaine ils seront, vous verrez ce que je vous dis . C’est que la place de président de la république est bonne . Enfin, peut-être pas durant le quinquennat, il n’y a qu’à voir la vie de notre pauvre Pantxoa . Quoiqu’il dise ou décide, il est toujours critiqué . Toujours entre deux avions, obligé de se farcir les réclamations des syndicats, des patrons, des pauvres, des riches, des retraités, des chômeurs, des paysans... Et à tous il faut faire des promesses . De ce côté-là, ça va, tout comme ses prédécesseurs, il tient la barre, notre 1er . Mais, certains diront que la paie est bonne . Certes, et les petits fours et autres papouilles sont aussi agréables à prendre .

Perso, je ne lui envie pas la place . Ni à lui ni à celui ou celle qui lui succédera . Par contre, c’est l’après mandat qui doit être agréable . Et moi, vous me connaissez, j’ai été farfouiller sur le net et j’en ai trouvé des choses . Voici le fruit de mes recherches :

Indemnités, bureaux, voiture avec chauffeur, garde du corps . Tous les anciens présidents disposent d'un certain nombre d'avantages, qui peuvent se révéler coûteux pour l'État .

Les indemnités, d'abord . Selon la loi du 3 avril 1995, l’ex disposera, comme ses prédécesseurs, d'une «dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'État en service ordinaire». Soit environ 6.000 euros brut par mois . Ces émoluments, qui ne sont soumis à aucune condition d'âge, ni au nombre de mandats, sont cumulables avec d'autres pensions ou salaires . S'il choisit de siéger au Conseil constitutionnel, comme Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac, il profitera en sus d'un traitement de 12.000 euros mensuels . Au total, Pantxoa pourrait toucher jusqu'à 18.000 euros brut par mois . D’autant qu’il pourra aussi reprendre son ancien métier . En général, ils sont tous avocats, donc comptez 22.000 euros de salaire mensuel !

Comme ses prédécesseurs, il pourra, s'il le souhaite, disposer d'un bureau mis à sa disposition par l'État . Dans les beaux quartiers de la capitale, de préférence : Valéry Giscard d'Estaing s'est installé boulevard Saint-Germain, Jacques Chirac a choisi la rue de Lille . Il aura par ailleurs droit à sept collaborateurs dont le traitement est pris en charge par l'État : un directeur de cabinet, fonctionnaire de catégorie A (la plus élevée), un employé des archives nationales, deux secrétaires particuliers et trois secrétaires dactylo .

Pantxoa pourra profiter d'une voiture de fonction avec deux chauffeurs et de deux fonctionnaires de police chargés d'assurer sa protection . Son domicile personnel sera également gardé par des officiers de police . S'il veut vadrouiller, il bénéficiera d'une carte illimitée pour voyager en classe affaires sur les réseaux SNCF et Air France . S'il se rend à l'étranger, il sera accueilli par l'ambassadeur de France, chargé d'assurer son hébergement .

Tous ces avantages ont un coût, difficile à évaluer car il dépend des choix de chaque ancien président. Dans son livre L'Argent de l'État, le député apparenté socialiste René Dosière, spécialiste du train de vie de l'État, l'évalue à 1,5 million d'euros par an et par ancien président .

Imaginez ce que coûte Giscard à la France depuis 1981 . Faites des économies, qu’ils disent au bon peuple ! Maintenant, j'ai une petite idée de l'utilisation de mes impôts .

Alors, tous ces avantages ne valent pas cinq ans de sacrifices ?

**********

Passons à autre chose .

Le crunch ! Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Eh bien, c’est le match de rugby annuel entre la France et l’Angleterre . Nos « amis » anglais appellent cela le crunch . Et mon ami B-O (ce sont ses initiales, et donc cela n’a rien à voir avec le Biarritz-Olympique, mais c’est pour le taquiner) a même pris ses congés pour l’occasion afin d’aller à Paris chanter l’hymne de la reine . Il m’a confié s’être préparer comme jamais : drapeau, chapeau, maquillage, moumoute, caleçon, tee-shirt aux couleurs d’Albion la perfide . Té, en parlant de perfidie, voici ce que j’ai trouvé, et ça risque de faire dresser les cheveux sur la tête de notre B-O . Comme quoi, la perfide Albion n’a pas le monopole de la mauvaise foi et de la triche :

L’histoire a toujours préféré l’essentiel à l’accessoire. Mais ce sont souvent des sommes de petits détails, des fautes, des inattentions, mais aussi des gestes de génie, des opportunités rapidement saisies qui font parfois le résultat d’un match. En ce 21 mars 1981, la France dispute son quatrième et dernier match du tournoi. Un peu à la surprise générale, les Bleus de Jacques Fouroux sont encore la seule équipe capable de gagner le Grand Chelem. Encore faut-il pour cela battre les Anglais sur leur gazon fétiche de Twickenham. En ce début de l’année, de nouveaux Tricolores ont été appelés pour remplacer des cadres en fin de carrière comme Jean-Michel Aguirre et Jean-Luc Gallion. C’est le cas de Serge Blanco et de Pierre Berbizier. À 23 ans seulement, ce dernier a imposé ses qualités, dont une très haute technique et une grande rigueur. Mais, ce jour-là, les Anglais médusés découvrent que Berbizier, dans la grande tradition des demis de mêlée, peut être un vrai filou.

L’occasion lui en est donnée à la 23e minute de la rencontre lorsque Rose, l’arrière anglais, dégage précipitamment en touche à la limite des vingt-deux mètres anglais.

Le ballon du match est encore dans les gradins que Pierre Berbizier chipe un autre ballon dans les mains d’un petit ramasseur de balles pour jouer rapidement le renvoi. Il transmet à son capitaine Jean-Pierre Rives qui donne à son tour à Pierre Lacans pour un essai en coin. Malgré les protestations des joueurs anglais, l’arbitre écossais accordera cet essai.

À tort, car le règlement, s’il prévoit qu’un joueur peut effectuer une touche rapide, c’est à la seule condition d’utiliser le ballon du match et que personne d’autres que les joueurs ne l’aient touché. Cet essai, transformé par Guy Laporte, permettra ainsi aux Français de résister aux assauts anglais et de conserver quatre points d’avance à la fin de la rencontre et de réaliser le troisième Grand Chelem de leur histoire après ceux de 1968 et de 1977.

Les Anglais protesteront sur le coup mais sauront se montrer beaux joueurs par la voix de leur capitaine Billy Beaumont dont les propos remplis d’éloges sur le jeu de l’adversaire eurent l’immense mérite de ne pas susciter de polémique.

Bon match à tous les supporters et amoureux du noble jeu .

Une infaux très importante .

Réforme du collège : le gascon et le basque remplaceraient le latin et le grec dans le Sud-ou-Est

college

« Dia, ça met un tel bordel à Paris qu’on a voulu profiter de l’occasion pour restaurer un peu de notre culture » nous confiait hier, sous le sceau de l’anonymat, un hiérarque de l’académie de Bordeaux (33). En effet, alors que la réforme du collège vaut à la jeune ministre de l’Education nationale une volée de bois vert, le Sud-ou-Est y voit l’opportunité de ressusciter des identités gasconne et basque qui se perdent, à mesure que les douceurs régionales attirent des compatriotes toujours plus nombreux du nord de la Dordogne.

Fini les déclinaisons et le mythique « rosa, rosa, rosam » cher aux latinistes ! Résonneront bientôt sous les tableaux noirs des collèges aquitains, les « eskerrik asko » et autres « macarel ! » qui font le quotidien des samedis matin sur les places de marché.

Geneviève LATASTE, retraitée de l’Education Nationale à Mont-de-Marsan (40), fait partie des plus ferventes supportrices du projet. « Hilh, avec mon grand cepe de petit-fils qui vit à Bordeaux, on avait du mal à communiquer quand il venait en vacances ici. Un matin, je lui ai dit de se passer un coup de moucadou au coin de l’œil pour enlever ses lagagnes. Il a rien compris le drôle et il est reparti ronquer. A l’avenir le pitchoun, il aura plus d’excuses té !  ».

Même enthousiasme en Euskal Herria où la florescence des ikastolak devrait connaître une seconde jeunesse !

Reste à prier désormais pour que les autres régions nous emboîtent le pas, pour apaiser une situation où même la communauté éducative y perd son latin !

Tiré du site : http:// Sud-ou-est.fr

Quelques blagues .

Un mec  va à la pharmacie pour acheter des préservatifs. Le jeune homme paie et le pharmacien lui demande :
– Vous voulez un sac en plastique avec ?
Le garçon lui répond:
– Non merci, elle n’est pas si moche que ça…

**********

Deux parfaits inconnus, une femme et un homme couchent ensemble pour un soir. Après avoir terminé, l’homme dit à la femme:
– Tu es infirmière ?
– Oui pourquoi ?
– Tu te laves les mains avant, tu te laves les mains après…
– Ah Ah! Très drôle! Et toi tu es anesthésiste ?
– Non pourquoi ?
– Parce que j’ai rien senti.

**********

C'est une portugaise qui apprend à skier . En haut de la piste, le moniteur lui dit :

- Tout shuss ?

La portugaise répond :

- Non, che souce pas, ché les lèvres gercées .

**********

Un couple marié depuis plusieurs années n’arrive pas à avoir de bébé. Alors, ne sachant plus quoi faire, le mari décide d’aller demander conseil au voisin du dessus qui, lui, en a huit.
– Pas de problème, dit le voisin. Si vous faites exactement ce que je vous dis, tout va s’arranger. Vous allez d’abord acheter un savon de bonne qualité, un parfum de marque et un balai. Ce soir, vous faites prendre une douche à votre femme, vous la savonnez bien partout, vous la rincez, et après l’avoir séchée en douceur vous la parfumez.
– Et le balai, ça sert à quoi ?
– Quand vous aurez fait tout ça, vous tapez au plafond, et je descends tout de suite…

**********

Un paysan va pour la première fois chez le docteur.

– Déshabillez-vous, dit celui-ci.

L’homme ôte son pantalon. Il n’a rien dessous.

– Vous ne portez pas de slip ? s’étonne le docteur.
– Un quoi ?
– Un slip ! c’est un sous-vêtement qu’on enfile avant le pantalon. Je vous conseille d’en acheter. C’est plus propre, plus chaud, et plus confortable…

En sortant de la consultation, le paysan va acheter des slips, et le lendemain matin, avant d’aller aux champs, il en met un.

Il est depuis une heure sur son tracteur lorsqu’il est pris d’une forte envie de grosse commission. Alors il stoppe l’engin, descend et comme d’habitude, il baisse son pantalon, oubliant qu’il a aussi un slip, s’accroupit au-dessus du champ et se soulage. Après quoi, il regarde sous lui et ne voit rien.

– Crénom, se dit-il, il avait raison le docteur. Avec le slip, c’est plus propre…

Il retourne tranquillement vers son tracteur :
– Et c’est vrai que c’est plus chaud…

Il remonte sur l’engin, s’assied sur le siège métallique :
-… et plus confortable !

Le saviez-vous ?

Dans un discours prononcé au début de l’année 1920, Lénine se montre farouchement opposé à tout relâchement de l’autoritarisme bolchevick . Considérant la masse paysanne « comme un troupeau d’ignorants et d’abrutis hérité de l’âge du capitalisme », le leader de la révolution professe une discipline inflexible . Pensez-donc, plus de 50 000 paysans s’étaient soulevés, armés de piques et de pioches . Car entre 1917 et 1920, on dénombre près de 6 millions de morts . Inutile de préciser que la révolte sera punie dans le sang . Mais ça, on s’en serait bien douté .

Alors, Kamarade, pourquoi tu tousses ?

Les belles images .

1267 1124238854266983 8205283919642155025 n

12800334 994566203951359 638335056343139705 n

12717958 1130297627020775 4975491093828287850 n

12803052 1041896342547287 1095104256865219182 n

11701075 1004156419692610 6192815712867678936 n

 

La pensée .

Certains ont l’air honnête, mais quand ils te serrent la main tu as intérêt à recompter tes doigts… Coluche

 

A bientôt les ami(e)s

J.M .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.