Bonjour les ami(e)s .

Vendredi en juillet . Une chaleur que certains disent caniculaire . Rien que d'écrire ça me fait monter la transpiration . Pourtant, mon docteur m'a bien recommandé d'éviter toute forme de sudation . Celles dûes au sport, à la chaleur, et surtout au travail ! La première est bonne, la seconde subie, mais la troisième est vraiment de trop . Mais parlons un peu de sujets qui m'ont interpellé cette semaine . Ah, juste un mot pour vous dire que mon grand ami et kamarade le grand représentant de la démocratie universelle Kim Jong Un ne m'a pas appelé, cette semaine . Peut-être a t-il reçu la facture d'orange ? C'est qu'il est très préoccupé des deniers publics, ce grand homme .

Une petite curiosité concernant le dopage :

 Puisque nous sommes en plein tour de France, ce mot risque de revenir . Et au-delà le dopage dans tous les sports . Mais connaissez-vous le pot d'Adolphe ? Non ? Alors voici : sachez que le fameux pot belge cher aux cyclistes en est un dérivé . Le pot d'Adolphe est un mélange de cocaïne, d'amphétamines et de morphine qui était utilisé pour redonner de l'énergie aux troupes allemandes lors de l'année 1944 . Ce cocktail avait été testé sur des prisonniers qui parvenaient à effectuer des marches de 90 km avec 20 kg sur le dos sans repos . Quand on voit les images des prisonniers à l'époque, il y a de quoi se gratter le menton . Et cette dynamite a certainement été utilisée à d'autres fins que militaires .

Vive la France . Un site militaire s'est fait cambriolé ! Montant du butin : 150 détonateurs, des pains de plastic et un puissant explosif . Rien que ça ! Ce site, qui est un lieu de stokage pour les opérations extérieures, est entouré de deux rangées de grillage... Sans aucune caméra ou autre dispositif de surveillance . A la prochaine pétarade, pas la peine de chercher l'origine des pétards à mèche . On n'a pas fini de se foutre de nous, et de nos grands guerriers aux belles médailles .

 

Une infaux de taille trouvée sur l'excellent site : Sud-ou-Est.fr :

Drame de l’immigration : un naufrage évité de justesse sur la Garonne à BORDEAUX (33)

barco

Installée depuis bientôt 30 ans dans le quartier de Bacalan, la famille PINTO a bien cru sa dernière heure arrivée hier après-midi lorsque leur barque s’est renversée au pied du pont d’Aquitaine. Joao, le patriarche, n’en croyait pas ses yeux : « Caraï ! On aurait pu y rechter chans l’aide de la poliche ! ».

Le brigadier-chef GAÜZERE, adjoint au commandant de la brigade fluviale Dordogne / Garonne, revient pour nous sur les circonstances de cet improbable sauvetage : « Depuis que la mairie et la métropole ont décidé de densifier l’habitat au Nord de la ville, dans le quartier des Bassins à flots et Bacalan, hilh de pute c’est un véritable exode. Toutes les familles qui vivaient ici vendent leur maison mais ne peuvent pas racheter un appartement dans le coin. Alors on les voit quitter la rive gauche, désespérées, dans des embarcations de fortune, pour rejoindre la rive droite où la vie est encore abordable ».

Longtemps propriétaires du bar-tabac-restaurant O Bacalao de Lisboa qui faisait la fierté des Bassins à flots, les PINTO ont fini, face à la disparition progressive de la clientèle, par céder leur fonds de commerce. Adieu donc le délicat fumet des cataplanas aux fruits de mers de Roberta, la généreuse patronne.

Edouard, le jeune ingénieur agronome francilien fraîchement installé a quitté un poste confortable chez Danone pour ouvrir un commerce qui, selon lui, « fait sens ». Les nouveaux habitants se régalent désormais de steaks de soja sans gluten et autres jus de rutabaga « à la mamie Marcelle »  servis dans des gobelets de balsa 100% recyclables.

Pour prévenir tout danger à l’avenir, la mairie a voté une enveloppe exceptionnelle destinée au renforcement des patrouilles.

 

Comme promis, voici les premières perles du bac 2015 :

- La calomnie se répand comme une traînée de poulpes.

- Le XIXème siècle, siècle des Lumières, réuni beaucoup de mouvements & d'auteurs. (...) Paul Verlaine est connu pour ses romans tel que "Le Tour du Monde en 80 jours".

- On voit bien le racisme dans le nom que l'on a donné aux pays africains comme le Monte-Negro.

- On l'a appelée bombe H car elle a été inventée par l'ingénieur Hiroshima.

- Le cheval transpirait et faisait de la vapeur quand il tirait les wagons, d'où le cheval-vapeur.

Et ce ne sont que les premières . La suite m'inquiète...

 

Allez, une petite pour terminer :

 

C’est un type qui arrive dans une ferme de Bigorre et qui demande l’hospitalité.

Le fermier lui demande ce qu’il fait dans la vie.
– Moi je suis poète, poète provençal, un troubadour quoi…

Le fermier accepte de l’héberger dans la grange. Puis il en parle à sa fille :
– Y a un type bizarre dans la grange, y dit qu’il est poète !

La fille étonnée décide d’aller voir ça de plus près, et elle va dans la grange
– Alors comme ça, vous êtes poète ?
– Ben ouais, je fais des vers, des rimes, c’est quoi ton nom ?
– Moi c’est Gervaise.
– Et ben Gervaise, viens ici que je te baise…

Il la prend, la couche sur le foin et lui fait son affaire, bim, bam, boum…

Ravie, la fille revient voir son père :
– Il est super ce gars !! Y fait des supers poèmes !!

La mère dit :
– Bon ben moi aussi je vais voir ça …
– Alors comme ça vous faites de la poésie ? demande-t-elle …
– Vouais ! Je suis un barde, un troubadour, c’est quoi ton nom ?
– Moi c’est Pauline…
– Ah Pauline, viens par là que je te pine !…

Il se rue sur elle et rebelote, bim, bam, boum dans le foin.

La mère retourne à la ferme :
– Extra, y m’a fait un grand poème, Boudiou que c’était beau !!

Le mari dit alors :
– Vingt Diou ! y faut que j’aille voir ça moi aussi.

La mère et la fille se jettent alors sur lui en criant :
– HERCULE !! NON !, N ‘Y VAS PAS !!!…

480871 335361056582640 1657972839 n

Bon week-end .

J.M .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×